Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/06/2013

3 grandes femmes 2013

play_324_triptyque_web.jpgde EDWARD ALBEE adaptation de Isabelle Anckaert
Mise en scène : Véronique Dumont

Avec : Janine Godinas, Isabelle Defossé, Marie-Paule Kumps et Simon Thomas.

Assistant à la mise en scène: Martin Staes Polet

Scénographie/Costumes: Sandrine Clark

 Lumières: Maximilien Westerlinck

 Photographe: Bruno Mullenaerts

Au terme de sa vie, une femme fait le bilan : ses choix, ses échecs, ses espoirs et rêves réalisés. Elle se rappelle les tromperies, les alliances, les amis, la famille... Elle fait entendre dans ses aveux, le plaisir de raconter et le désir d’être pardonnée. En face d’elle, deux interlocutrices : sa dame de compagnie et une jeune avocate, qui, elles, ont encore un destin à vivre, des désillusions encaissées et des espoirs toujours tenaces.

 

 

 

23:16 Publié dans théâtre | Lien permanent | Commentaires (0)

quelques Jung

"De fait, notre vie, jour après jour, dépasse de beaucoup les limites de notre conscience et sans que nous le sachions, la vie de l'inconscient accompagne notre existence. Plus la raison critique prédomine, plus la vie s'appauvrit; mais plus nous sommes aptes à rendre conscient  ce qui est inconscient et ce qui est mythe, plus est grande la quantité de vie que nous intégrons. La surestimation de la raison a ceci de commun avec un pouvoir d'état absolu: sous sa domination, l'individu dépérit." Jung "ma vie" pg344

 

"Une cérémonie est la transposition d'une matière mythologique en action" Jung/Kereny "l'essence de la mythologie" pg23

 

"Lorsqu'on vit sa vie, il faut aussi prendre l'erreur à son compte, sans laquelle la vie ne serait pas complète. Rien ne nous garantit que nous ne tombons pas dans l'erreur ou dans un danger mortel. On pense peut-être qu'il y a une voie sure; or celle-ci serait la voie des morts. Alors rien ne se produit plus, et en aucun cas ne se produit ce qui est juste. Qui suit la voie sure est comme mort." "ma vie" pg340

 

"le sens de mon existence est que la vie me pose une question. Ou inversement, je suis moi-même une question posée au monde et je dois fournir ma réponse, sinon j'en suis réduis à la réponse que me donnera le monde" "ma vie" pg362

 

23:07 Publié dans Cabinet de curiosité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jung, vie

29/08/2011

Fétiche 2010 - I

506.jpg509.jpg