Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/09/2017

pensée

NOUS SOMMES TOUS MORTS

de Jean-Luc Coudray (et Lewis Trondheim)

 

  • Bonjour, ça va 

  • Non.

  • Pourquoi ?

  • J'ai peur de mourir !

  • ABSURDE ! Vivre est un pari que vous gagnez chaque seconde, c'est-à-dire 86400 fois par jour durant environ 29200 jours... Alors que vous ne le perdez qu'une fois ! Mais ce n'est pas tout ! Réfléchissez... Si on considère l'éternité comme éternelle et la durée de votre vie comme étant de 80 ans...

  • oui...

  • Et que l'on compare les deux... La probabilité que vous soyez justement dans la tranche de temps où vous êtes vivant est nulle... Or, vous y êtes ! De la même manière, il y a infiniment plus de morts que de vivants, si on compte les morts depuis l'aube des temps ! La probabilité d'être parmi les vivants est donc négligeable. Or, vous y êtes !

  • Mais enfin ! Les morts sont bien bien morts !

  • Oui. Mais c'est toujours les autres ! Or, être un autre n'arrive qu'aux autres !

  • Mais enfin ! La mort est une certitude !

  • Ce n'est donc pas un événement !

  • Je vais perdre ma vie !

  • Parce que vous considérez la vie comme un tout ! Mais si vous vivez au jour le jour, la mort ne vous enlèvera qu'un jour !

  • Cependant, je ne serai plus vivant.

  • Votre moi non plus ! La vie pour le moi ou la non-vie pour le non-moi... Quelle différence ?

  • Mais, parce que je risque de mourir, je suis un être vulnérable !

  • Bien au contraire ! Si vous étiez immortel, le calcul des probabilités révèle qu'après des milliards d'année de conduite automobile vous seriez forcément accidenté, donc invalide, borgne, manchot ou cul-de-jatte... Alors que la mort vous permet de garder vos chances de rester sain et sauf !

  • La mort nous fait perdre des êtres chers

  • Tout à fait ! C'est la mort qui donne leur prix aux êtres chers !

  • Après ma mort tout s'arrête !

  • Non, il reste les autres !

  • Mais les autres ne sont pas moi !

  • Uniquement parce que vous êtes en vie !

  • Comment ça ?

  • Pour ne pas être un autre, il faut bien être un individu vivant qui s'en distingue... Quand vous serez mort, plus rien ne vous distinguera des autres en vie.

  • Ce qui m'angoisse, c'est que la philosophie n'est arrivée à rien !...

  • Faux ! Simplement, quand la philosophie arrive à quelque chose, elle perd son nom !

  • Comment ça ?

  • Quand elle réussit, on l'appelle mathématiques, sciences de la nature, psychanalyse...

  • Oui, mais quand elle n'arrive à rien ?

  • Elle perd son nom aussi ! On l'appelle astrologie, alchimie, numérologie, cartomancie, psychomorphologie, etc.

  • De tout façon, la mort est une chose stérile !

  • Absurdité ! Vous étiez mort avant de naître, et ça ne vous a pas empêché de naître !

  • Mais enfin ! La mort avant ma vie n'est pas la même que la mort après ma vie !

  • Stupidité ! Le temps étant lié à la vie, la mort est hors du temps. Aucun repère ne peut donc distinguer la mort avant votre vie de votre mort après votre vie ! De tout façon, la mort étant hors du temps, votre mort n'est pas dans l'avenir mais maintenant ! En réalité, nous sommes tous morts ! Mais c'est camouflé par la vie !

 

Écrire un commentaire